Nouvelle stratégie européenne pour la lutte contre la traite des êtres humains

La Commission adopte la stratégie de l’UE pour éradiquer la traite des êtres humains 

C’est ce 9 juin 2012 que la Commission européenne a présenté 40 nouvelles mesures destinées à éradiquer la traite des êtres humains (TEH). Cette nouvelle stratégie (2012-2016) vient appuyer et compléter la Directive 2011/36/EU et la législation européenne existante en la matière.

La stratégie comprend plusieurs volets: prévention, protection, soutien aux victimes et poursuite des trafiquants. Elle fixe cinq priorités et esquisse, pour chacune, toute une série d’initiatives.

En voici quelques-unes:

  • Promouvoir la mise en place d’unités nationales de police spécialisées dans la traite d’êtres humains, et créer des unités communes d’enquête en associant Europol (Agence européenne chargée de lutter contre la criminalité organisée) et Eurojust (Organe européen chargé de la coordination des enquêtes et des poursuites judiciaires entre les Etats membres dans le cadre des affaires de criminalité organisée transfrontalière)  à tous les dossiers de trafic et de traite d’êtres humains transfrontiers;
  • Informer et orienter clairement les victimes relativement à leurs droits fondés sur les législations nationale et européenne. Singulièrement, dans les domaines du travail, du séjour et des soins de santé ;
  • Créer un mécanisme européen destiné à mieux identifier, détecter, orienter, protéger et aider les victimes de trafics ;
  • Mettre en place une association européenne regroupant des entreprises engagées dans la lutte contre la traite des êtres humains afin d’améliorer la coopération entre le monde l’entreprise et les différents acteurs concernés.
  • Créer une plateforme européenne des organisations et des prestataires de services issus de la société civile et travaillant dans le secteur de l’aide aux victimes au sein de l’Union ainsi que dans certains pays tiers ;
  • Soutenir les projets de recherche examinant le rôle d’Internet et des réseaux sociaux en tant qu’outils de recrutement de plus en plus fréquemment utilisés par les trafiquants ;

Dans son communiqué du 19 juin 2012, l’Organisation Internationale du Travail (OIT) soutient cette nouvelle initiative européenne. Selon les récentes estimations de l’OIT, il y aurait actuellement 20,9 millions de victimes du travail forcé (exploitation sexuelle comprise) à travers le monde, parmi lesquelles 5,5 millions d’enfants.

Vous trouverez de plus amples informations ici: Espace Actualité UE  & Europa.eu

Collaboration de Meilleur des Mondes (MDM) 

MDM, en la personne de son co-fondateur Jean-Yves TISTAERT, a été sollicité pour le lancement de la campagne européenne sur la nouvelle stratégie destinée à combattre la TEH.

Afin de sensibiliser le plus grand nombre, la Commission a présenté ce 19 juin 2012, une vidéo de neuf minutes, dans laquelle quatre victimes de la traite des êtres humains ont témoignés de leur calvaire. MDM, en collaboration étroite avec la Fondation d’utilité publique Samilia, les associations belges d’accueil et d’aide aux victimes PagasaEsperanto et d’autres européennes, a contribué à la réalisation de ces vidéos. Ces dernières sont sur le site:  Service Audiovisuel de la Commission Européenne